Leslie Dagneaux, Les catholiques et le cinéma

Leslie Dagneaux a soutenu en 2011, une mémoire de Master recherche sous la direction de Roxane Hamery, intitulé :

Église catholique et cinéma : une possible conciliation ? Étude des cinémas paroissiaux à Rennes dans l’Entre-deux-guerres

La nature de cette analyse consiste à confronter les discours tenus par le milieu clérical à propos du cinéma aux conséquences pratiques qu’ils engendrent ; autrement dit, il s’agit de mettre continuellement en corrélation les paroles et les actes du clergé concernant le cinéma, de la Grande Guerre jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. L’effervescence qui règne durant l’entre-deux guerres rend compte des premières réflexions autour du cinéma et de son expansion au sein de l’Église. Ces initiatives contribuent ainsi à l’édification du cinéma de patronage et à son essor dans les années 1950. […] Ce travail universitaire traite bien d’un cinéma en dehors des circuits traditionnels, un cinéma de proximité qui participe, particulièrement en Bretagne et à Rennes, à la démocratisation du 7e art. Ainsi, cette étude de terrain, à travers la question des salles, aspire à contribuer à l’écriture de l’histoire de Rennes et plus précisément à celle des pratiques culturelles rennaises via l’implication de l’autorité catholique dans la vie du quartier.

disponible en pdf à cette adresse :
http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00732156