Cinéma éducateur

Le cinéma éducateur s’inscrit dans une généalogie des usages des images fixes et animées projetées à des fins instructives. Ainsi, les pionniers du cinéma éducateur ont pour la plupart au préalable, employé ou favorisé l’emploi de la lanterne magique au cours de conférences.

Le cinéma éducateur est également issu des idéologies promouvant l’éducation populaire, à la suite des Lumières, de la Révolution française et portées par des pionniers, tel Jean Macé.

Le cinéma éducateur est à distinguer du cinéma instructif, le premier a pour spectateurs des adultes, les éducateurs ne sont pas nécessairement membres du corps enseignants, ce qui n’est pas le cas des secondes qui sont dispensées dans la classe.
Ainsi on peut distinguer entre des modalités qui sont réglementées par les services de l’État, en lien avec le ministère chargé de l’instruction publique, et les actions qui sont le fait de groupements associatifs ou confessionnels.

Nous avons choisi de nous intéresser principalement (quasi exclusivement) au cinéma éducateur, laïque, issu des Lumières, en raison d’une réflexion sur l’émancipation.

Des usages non commerciaux du cinéma en France